TOUTES NOS STRUCTURES

Notre association est gestionnaire d'établissements et services classés en 4 secteurs :

  • Un secteur SMS enfance avec un IME et un pôle ambulatoire qui se compose de deux SESSAD et d'un IES.
  •  Un secteur SMS adulte avec un ESAT 
  •  Un secteur pédagogique de soutien à la scolarisation des enfants malades (SAPAD) 
  •  Un secteur petite enfance avec une crèche multi-accueil

L’IME Château Renard

Le portrait de l’I.M.E Château Renard

L’IME Château Renard est installé 9 avenue Montmrency à Bourbonne les Bains.
Il bénéficie d’un cadre agréable du fait de son implantation en zone rurale.

L’Institut Médico Educatif Château Renard assure l’accompagnement spécialisé des enfants et adolescents présentant une déficience intellectuelle de 0 à 14 ans.

L’établissement accueille également au sein d’une petite unité de vie spécifique, certains enfants porteurs de troubles du spectre autistique (T.S.A). Ce groupe a été créé dans le but de répondre de manière spécifique et adaptée aux besoins particuliers de ce public.

L’I.M.E est situé à la périphérie du centre-ville et il suffit de quelques minutes pour s’y rendre à pied. La proximité avec les différents établissements scolaires ou encore la piscine municipale facilite les déplacements et constitue un atout pour l’inclusion des enfants.

Les missions de l’I.M.E Château RENARD

L’article L311-1 alinéa 3 du CASF stipule que l’action médico-sociale s’inscrit dans les missions d’intérêt général et d’utilité sociale suivantes : « actions éducatives, médico-éducatives, médicales, thérapeutiques, pédagogiques et de formations adaptées aux besoins de la personne, à son niveau de développement, à ses potentialités, à l’évolution de son état ainsi qu’à son âge ».

Cette prise en charge concernant les enfants et adolescents comporte :

L’accompagnement de la famille et de l’entourage habituel de l’enfant ou adolescent,

Les soins et rééducations,

La surveillance médicale régulière, générale ainsi que de la déficience et des situations de handicap,

L’enseignement et le soutien pour l’acquisition des connaissances et l’accès à un niveau culturel optimum,

Des actions tendant à développer la personnalité, la communication et la socialisation.

Les actions et attitudes professionnelles

L’usager doit être au centre des préoccupations de l’ensemble des équipes. Il est associé, avec sa famille ou son responsable légal, à toutes décisions le concernant.

L’enfant ou l’adolescent bénéficie d’une prise en charge globale (c’est-à-dire prenant en compte tous les aspects de sa problématique) et pluridisciplinaire (c’est-à-dire que chaque professionnel ne peut répondre seul à la totalité des interventions nécessaires) en fonction de ses besoins et de ses capacités, favorisant son inclusion scolaire, sociale et professionnelle :

Par l’accession à la communication et à l’autonomie,

Par le développement de la responsabilité individuelle et collective,

Dans le respect des différences, en évitant toute forme de discrimination, d’exclusion ou d’intolérance.

Tout doit être mis en œuvre pour que les familles se sentent acceptées, aidées et soient conduites à s’intéresser activement à l’évolution de leur enfant. Elles sont associées à tous les projets concernant leur enfant dans le respect des rôles respectifs et des responsabilités de chacun. Le contrat avec les familles constitue une nécessité et leur consentement éclairé est impératif.

L’institution adapte ses fonctionnements aux besoins et attentes recensés du jeune et de sa famille.

L’I.M.E Château Renard doit s’inscrire en permanence dans une démarche de promotion de la bientraitance, telle que définie dans les recommandations de bonnes pratiques professionnelles de l’ANESM (La bientraitance : définition et repères pour la mise en œuvre, ANESM, juillet 2008).

Les établissements et services de l’ADPEP mettent tout en œuvre pour favoriser la nécessaire évolution des pratiques professionnelles et la formation tout au long de la vie.

Ils revendiquent l’obligation de l’évaluation régulière des pratiques professionnelles afin de garantir un accompagnement de qualité permanent.

L’adaptation continue des moyens matériels et architecturaux permet un accueil des usagers dans des conditions correspondant :

Aux exigences de respect des personnes, notamment de leur intimité,

Aux évolutions des besoins de populations et des attentes en matière d’évolution des pratiques en référence aux exigences de la loi du 2 janvier 2002 et du 5 février 2005,

Aux respects des normes de sécurité et d’accessibilité,

A un niveau de confort conforme aux standards habituels,

A une organisation spatiale favorisant l’intégration des personnes et étant de nature à apaiser leurs troubles et difficultés.

L’hébergement en établissement, pour les enfants et adolescents, à temps complet ou non, n’ayant pas la possibilité de bénéficier d’une structure de proximité en adéquation avec leurs potentialités, est réalisé dans un esprit de maintien des liens avec leur famille.


Les dispositions destinées à garantir les droits des usagers

Le service s’engage à garantir à toute personne prise en charge, les droits et les libertés individuels énoncés par l’article L.311-3 du code de l’action sociale et des familles et par la charte des droits et libertés de la personne accueillie figurant en annexe de l’arrêté du 8 septembre 2003.

      – Droit à une prise en charge ou à un accompagnement adapté

      – Droit à l’information

      – Droit à consentir à la prise en charge

      – Droit à participer à la conception et à la mise en œuvre du projet qui la concerne

      – Droit à renoncer à la prise en charge

      – Droit au respect des liens familiaux

      – Droit à la protection : confidentialité, sécurité et santé

      – Droit à l’autonomie : liberté de circuler et de disposer de ses biens

Recommandations de Bonnes Pratiques Professionnelles

Ces recommandations constituent des repères et des pistes de travail pour les établissements et surtout pour les professionnels. Leur but est d’améliorer la qualité des prestations rendues aux usagers. Elles sont rédigées par l’Agence Nationale de l’Évaluation et de la Qualité des Établissements et Services Sociaux et Médico-sociaux (ANESM), créée suite à la loi de financement de la sécurité sociale de 2007.

Les besoins et attentes des enfants accueillis 

L’établissement doit prendre en compte les attentes des parents. Chaque famille aspire au progrès de son enfant dans différents domaines. Il peut s’agir du registre cognitif et notamment des compétences scolaires, de l’autonomie pour des actes de la vie quotidienne (propreté, vélo…) ou encore de socialisation afin de tendre vers une intégration des règles de vie en société et pouvoir ainsi partager des moments en famille (cinéma, restaurant…). 

Les parents sont invités à s’exprimer et être acteur dans le projet de l’enfant et la vie institutionnelle dès la visite d’admission.

Grâce aux différents outils de liaison (cahier, téléphone, mail) mais aussi des instances comme le Conseil de Vie Sociale.

La famille peut à tout moment prendre contact avec l’établissement pour formuler d’autres attentes.

Chaque enfant évolue selon son rythme, ses capacités et des potentialités à faire émerger. Cette évolution est aussi fonction de son âge et différente concernant les besoins en ce qu’il s’agit d’un enfant ou d’un adolescent.

L’hétérogénéité des profils des enfants requiert une observation fine et nécessite un échange d’information au sein de l’équipe pluridisciplinaire afin de proposer un accompagnement et des supports à leurs besoins spécifiques.

Afin de mieux les identifier et dans un souci de cohérence et de mutualisation des données, des documents spécifiques à l’établissement ont été créés par et pour les professionnels (recueil d’observation pour projet personnalisé, feuille de liaison famille-établissement).         

L’ensemble de ces points de vue est réuni dans le projet personnalisé de l’enfant. Il constitue la « feuille de route » pour les différents acteurs.

Les professionnels du service

L’équipe pluridisciplinaire se compose d’un Directeur, d’une Directrice adjointe, d’une Coordonnatrice éducative, d’une Coordonnatrice Pédagogique avec  deux Enseignantes spécialisées mises à disposition par l’Éducation nationale ; puis de quatre moniteurs éducateurs, six éducateurs spécialisés, une assistante éducative sociale, une aide médico-psychologique, une infirmière, un Médecin psychiatre, deux psychologues et une psychomotricienne.

LE SESSAD Château Renard

Le portrait du SESSAD Château Renard

Le Service d’Éducation Spécialisé et de Soins A Domicile assure l’accompagnement spécialisé des enfants et adolescents présentant une déficience intellectuelle de 0 à 20 ans.

Le SESSAD peut être mandaté par la MDPH pour assurer une mission d’investigation.

Ce service intervient sur l’ensemble du département de la Haute-Marne dans les différents lieux de vie de l’enfant ou adolescent : domicile, centre aéré, centre culturel, club sportif, ou encore dans les locaux du SESSAD selon la nature de l’intervention et la proximité.

Ce service est installé à Bourbonne les Bains, dans des locaux attenants à ceux de l’IME Château Renard.

Il dispose également d’un local situé à Nogent mis à disposition par la municipalité.

Les missions du SESSAD Château Renard

Le SESSAD vise à un accompagnement global de l’enfant et favorise son intégration sociale, scolaire et professionnelle :

Il œuvre au développement de l’ensemble des potentialités affectives, cognitives et sociales de l’enfant.

Il permet à l’enfant d’acceder à l’autonomie en vue d’une insertion sociale la plus large possible et la plus adaptée.

Il favorise l’inclusion scolaire en milieu ordinaire.

Il assure le soutien pédagogique, les rééducations et les traitements dont l’enfant a besoin.

Il accompagne et conseille les familles.

 Il coordonne les actions autour de l’enfant et de sa famille.

L’équipe de professionnels recueillera les attentes et propositions qui sont de nature à élaborer conjointement le projet personnalisé de la personne accueillie, et, le cas échéant, pourra faire appel à des coopérations externes. Le projet personnalisé sera actualisé tous les ans.

Le service assure un soutien à l’inclusion sociale et scolaire ainsi qu’à l’acquisition de l’autonomie aux enfants et adolescents qui lui sont confiés, ceci en liaison avec les familles. Cela nécessite une aide aux apprentissages, notamment cognitifs, à la communication, à la socialisation…

L’aide à l’autonomie s’exerce par un soutien éducatif individualisé. La prise en charge se veut souple et diversifiée. Cette souplesse ainsi, que la mobilité de la structure permettent un accompagnement en équipe de chaque enfant ou adolescent quelque soit son âge ou le niveau de son handicap.

Les interventions sont ajustées aux besoins de la personne mais également aux conditions et exigences de l’environnement. Elles prennent en compte les difficultés comportementales, langagières, identitaires, affectives… de la personne.

Nous offrons une aide au développement personnel (psychomoteur, affectif…) et aux orientations ultérieures.

Les axes d’interventions

Auprès des jeunes :

Par des séquences éducatives, psychopédagogiques, en individuel ou en groupe, dans les locaux du service ou à l’extérieur ainsi que les lieux d’accueil habituels du jeune.

– Le travail sur l’identité (représentation de l’avenir : référence aux modèles et à leur contraire).

– Le développement de l’autonomie sociale (mises en situation qui prennent sens avec le devenir de l’enfant et sa capacité à acter sa vie : manipulation de l’argent, connaissance de l’heure, repérage géographique…).

– Le travail sur l’adaptation : expérimentation de situations nouvelles (savoir entrer en relation de façon appropriée, se présenter face à un maître de stage, savoir s’exprimer lors de la confrontation à des situations courantes).

– Le développement du sens des responsabilités et d’un comportement citoyen.

– L’accès à la connaissance lors de sorties à thème avec vérification des acquis.

Auprès des parents :

Conseil, accompagnement (information, visite à domicile, entretien individuel ou familial, rencontre de partenaire extérieur…) et recueille de l’adhésion au projet.

Auprès des partenaires :

On vise à construire une action partenaire, chaque accompagnement devant être modulée en fonction des possibilités de la personne et de l’environnement (réalité).

– Inclusion du jeune, médiation, concertation visant une cohérence du projet, accompagnement, soutien.

–  L’inclusion, en vue de l’élaboration du parcours de vie du jeune (mise en place d’activités socioculturelles ; ex : médiathèque ; clubs sportifs).

– La représentation de la réalité par l’expérience (découvertes), moyens pour se projeter et acter sa vie : sensibilisation, immersion, stages…

Des séances d’équithérapie sont proposées aux enfants

Les professionnels du service

L’équipe pluridisciplinaire se compose d’un Directeur, d’une Chef de service, d’une Coordonnatrice Pédagogique et d’une enseignante spécialisée mises à disposition par l’Éducation nationale, d’un Médecin psychiatre, d’une psychomotricienne et de deux éducateurs spécialisés.

Le service veille à la formation continue de ses professionnels et se veut à l’écoute de tout progrès.

L’I.E.S Joseph Cressot

Le portrait de l’I.E.S

L’Institut d’Education Sensorielle Joseph Cressot assure l’accompagnement spécialisé des enfants et adolescents déficients auditifs âgés de 0 à 20 ans .

Ce service ambulatoire intervient sur l’ensemble du département de la Haute-Marne et dans les lieux de scolarisation et de vie de l’enfant et de l’adolescent.

Il est domicilié au siège administratif de l’association pour la coordination, les réunions de travail, les rencontres avec les partenaires, les familles, mais également pour assurer certains bilans et suivis spécifiques.

Un partenariat avec l’école Lafayette et la municipalité de Chaumont a permis de mettre en place un pôle surdité avec une salle de classe équipée de matériel spécifique où se déroulent principalement des accompagnements pédagogiques spécialisés.

A proximité de ce pôle surdité, un appartement permet aux personnels éducatifs et thérapeutiques de dispenser les différentes rééducations et accompagnements.

Les missions de l’I. E. S

Chaque personnel s’applique dans ses tâches professionnelles respectives à ce que le service propose les missions suivantes aux enfants ainsi qu’à leur famille :

L’éveil et le développement de la communication.

Un suivi médical et audio prothétique en collaboration avec les spécialistes et l’audioprothésiste de l’enfant.

Le soutien scolaire.

L’initiation à la Langue des Signes Française (LSF) et des aides à la communication en français : Langage Parlé Complété, français signé.

Des actions tendant à développer la personnalité et l’insertion sociale.

L’orientation éventuelle vers des structures pouvant assurer une scolarisation et/ou une formation professionnelle adaptées à chaque chacun.

 Un accompagnement des familles.


Les besoins et attentes de la personne accompagnée :

L’évaluation des besoins de la personne accompagnée est réalisée au moyen de prises de contacts, d’échanges et de rencontres des personnels de l’équipe IES avec :

La personne accueillie, ses responsables légaux, sa famille.

Les personnels de son milieu scolaire.

Les éventuels personnels médicaux et paramédicaux déjà actifs.

Les partenaires éventuels (CAMSP, orthophonistes libérales, …).

Les professionnels du service

L’équipe pluridisciplinaire se compose d’un Directeur, d’une Chef de service, d’une Coordonnatrice Pédagogique, d’un Médecin, d’un Neuropsychologue, d’un Professeur CAPEJS, d’une Enseignante spécialisée et de deux Monitrices éducatrices.

Le service travaille avec des orthophonistes libéraux et prend en charge l’organisation et le financement des suivis.

Les interventions de formation et de sensibilisation à la Déficience Auditive

L’équipe pluridisciplinaire organise des journées de formations et de sensibilisation à la déficience auditive, destinées principalement aux personnels de l’Éducation nationale afin de leur apporter des outils et aménagements spécifiques.

Ces interventions peuvent être élargies à d’autres publics et sont effectuées sur demande. Consultez notre page pôle ressources et formations.

LE SESSAD T.S.L

Le portrait du SESSAD T.S.L

Le Service d’Education Spéciale et de Soins A Domicile assure l’accompagnement spécialisé des enfants et adolescents présentant des Troubles Spécifiques du Langage et des Apprentissages âgés de 0 à 20 ans.

Le SESSAD T.S.L peut également être mandaté par la MDPH pour assurer une mission d’investigation.

Le service intervient sur l’ensemble du département de la Haute-Marne dans les lieux de scolarisation et de vie de l’enfant ou de l’adolescent.

Le service ambulatoire est domicilié au siège administratif de l’association pour les rencontres avec les partenaires et les familles, mais également pour assurer certains bilans et suivis spécifiques.

Il dispose également d’un appartement à proximité du pôle surdité qu’il partage avec l’IES Joseph Cressot.

Les missions du SESSAD T.S.L

Chaque personnel s’applique dans ses tâches professionnelles respectives à ce que le service propose les missions suivantes aux enfants et adolescents ainsi qu’à leur famille :

Un soutien pédagogique.

Des rééducations et les traitements dont les enfants ont besoin.

Des actions tendant à développer l’insertion sociale et scolaire.

Un travail d’organisation et de coordination des actions entre les différents partenaires intervenant auprès de l’enfant.

L’orientation éventuelle vers des structures pouvant assurer une scolarisation et une formation professionnelle adaptées à chaque cas.

Un accompagnement des familles.


Les besoins et attentes de la personne accompagnée :

L’évaluation des besoins de la personne accompagnée est réalisée au moyen de prises de contacts, d’échanges et de rencontres des personnels de l’équipe du SESSAD T.S.L avec :

La personne accueillie, ses responsables légaux, sa famille.

Les personnels de son milieu scolaire.

Les éventuels personnels médicaux et paramédicaux déjà actifs.

les partenaires éventuels : CMPP, orthophonistes libérales, ….

Ces rencontres et différents contacts sont réalisés par un groupe de personnels du service, en commun, ou par un ou plusieurs personnels indépendants.

Une mise en commun des recueils de chaque personnel et une synthèse de la situation de l’usager est faite en réunion de travail et/ou en équipe de suivi.

Les professionnels du service

L’équipe pluridisciplinaire se compose d’un Directeur, d’une Chef de service, d’une Coordonnatrice Pédagogique et d’une enseignante spécialisée mises à disposition par l’Éducation nationale, d’un professeur CAPEJS, d’un Médecin, d’un Neuropsychologue, de deux monitrices éducatrices et d’une ergothérapeute.

Trois de ces personnels ont validé un Diplôme Universitaire sur ces Troubles Spécifique du Langage et des Apprentissages.

Les interventions de formations et de sensibilisation

L’équipe pluridisciplinaire organise des séances de journées de formations et de sensibilisation aux Troubles Spécifiques Du Langage et des Apprentissages destinées principalement aux personnels de l’Éducation nationale afin de leur apporter des outils et aménagements spécifiques.

Ces interventions peuvent être élargies à d’autres publics et sont effectuées sur demande. Consultez notre page pôle ressources et formations.

LE SAPAD 52

Qu’est-ce que le SAPAD ?

C’est un Service d’Assistance Pédagogique A Domicile qui permet d’offrir un accompagnement pédagogique dispensé par un personnel de l’Education nationale aux élèves malades et déscolarisés. Ce service précurseur en France a été créé en 1987 en partenariat avec la Direction des Services Départementaux de l’Education nationale.

Son cadre réglementaire :

L’action du SAPAD s’inscrit dans le cadre des dispositions de l’Education nationale.

A qui s’adresse-t-il ?

Peut bénéficier du SAPAD tout élève d’un établissement scolaire public ou privé de la Haute-Marne (école élémentaire, collège, lycée), qui, pour des raisons médicales, ne fréquente plus sa classe depuis au moins 15 jours ou s’absente de façons répétées.

Exemples de pathologies entrant dans le cadre d’un suivi SAPAD :

  • Accidents traumatiques
  • Maladies chroniques
  • Chirurgies
  • Affections de longue durée
  • Problèmes psychologiques

Quels sont ses objectifs ?

L’enseignement à domicile donne à l’élève malade ou accidenté la possibilité de poursuivre ses apprentissages indispensables.

Il évite à l’élève d’un retour en classe avec des décalages excessifs dans les acquisitions.

Il limite les ruptures de scolarité : il ne s’agit pas, bien évidemment, d’assurer l’enseignement de l’ensemble des disciplines habituelles, mais de développer les compétences fondamentales nécessaires à la poursuite du cursus scolaire.

De plus, l’élève, face à des exigences scolaires, se trouve dans une perspective dynamique qui peut contribuer à l’amélioration de l’état de santé.


Egalement, le soutien à domicile contribue à maintenir le lien avec l’établissement scolaire habituel de l’élève et avec ses camarades de classe. Ce lien est facilement assuré lorsque le suivi est réalisé par le maître ou par un professeur habituel de l’élève. Si le suivi est assuré par un autre enseignant celui-ci veillera au maintien de ces liens.


Le SAPAD met en place des projets individualisés d’assistance pédagogique mobilisant des solutions diversifiées capables de s’adapter à domicile aux contraintes médicales de chaque situation particulière.

Comment en bénéficier ?

Toute personne ayant connaissance d’un enfant pouvant être aidé par le service contacte la Coordonnatrice du SAPAD. Il peut s’agir d’une famille, d’un Directeur ou chef d’établissement scolaire, d’un médecin de famille ou de santé scolaire.

Après accord de la famille, la coordonnatrice ouvre un dossier administratif et se met en relation avec le chef d’établissement ou le directeur de l’école pour proposer des réponses adaptées.

La décision :

En parallèle, au vu d’un certificat médical du médecin traitant, les médecins scolaires jugent de la compatibilité de l’état de santé de l’élève avec la possibilité de tutorat à domicile et indiquent les contraintes liées au traitement.

Une fois la demande enregistrée et validée auprès de l’Inspecteur d’Académie, en concertation avec l’élève, la famille, l’équipe éducative et les médecins, un projet individualisé d’assistance à domicile est établi.

La mise en oeuvre :

La coordonnatrice assure le lien avec l’équipe pédagogique de l’établissement d’origine ainsi que les relations avec la famille, les partenaires médicaux et l’établissement scolaire.

La coordonnatrice SAPAD met en place le projet de l’ enfant malade ou accidenté, et organise l’intervention des enseignants titulaires, prioritairement ceux de l’élève, en relation avec son établissement scolaire.

Ces enseignants assurent le tutorat de l’élève sur le lieu où il se trouve (domicile, hôpital, en centre de rééducation ou dans son établissement scolaire en cas d’emploi du temps adapté) et ce, pendant ou en dehors des heures scolaires.
Ils maintiennent également le lien entre l’élève et le reste de l’équipe pédagogique de l’établissement.

Le projet s’adapte aux contraintes et à l’évolution de l’état de santé de l’élève.

Le dispositif peut se poursuivre en cas de reprise progressive de la scolarité en complément des mesures mises en place par l’établissement.

A quel prix ?

Le service est gratuit pour les familles.

La gratuité repose sur le principe de la continuité du service public d’éducation. Les assurances scolaires peuvent, en fonction du type de contrat, participer au financement de l’assistance pédagogique.

Les IEN-ASH (Inspecteurs de l’Éducation nationale chargés de l’Adaptation scolaire et de la Scolarisation des élèves Handicapés) sont responsables du financement du dispositif.

Enseignants volontaires, rejoignez-nous !

Afin de pouvoir assurer des heures d’enseignement au domicile des enfants malades ou accidentés le SAPAD sollicite des enseignants volontaires, qui seront rémunérés.
Si vous êtes intéressé merci de remplir ce formulaire d’inscription et nous le renvoyer par mail  sapad@adpep-52.fr ou par courrier à l’attention de : SAPAD 52 – 15 Avenue Jean Mermoz 52000 CHAUMONT. Nous vous répondrons dans les plus brefs délais.

L’ESAT MONTLETANG

Fondement :

Les établissements et services d’aide par le travail ont une double finalité : faire accéder à une vie sociale et professionnelle, des personnes handicapées, momentanément ou durablement, incapables d’exercer une activité professionnelle dans le secteur ordinaire de production ou en ateliers protégés ; permettre à celles d’entre ces personnes qui ont manifesté par la suite des capacités suffisantes, de quitter l’établissement et d’accéder au milieu ordinaire de travail ou à un atelier protégé.

Les Établissements et Services d’Aide par le Travail ont été réaffirmés dans leurs fonctions médico-sociales par la loi du 2 janvier 2002 comme des structures qui, par le support du travail, aident une population en situation de « Handicap ».

Les ESAT ont pour finalité de faire accéder les personnes accueillies à une vie sociale et professionnelle, grâce à une structure et des conditions de travail aménagées. Pour celles qui ont manifesté des capacités suffisantes, l’ESAT les aide à quitter la structure et à accéder à un milieu plus ordinaire de travail.

Les ESAT sont simultanément des structures de mise au travail – ils se rapprochent à cet égard d’une entreprise – et des structures médico-sociales dispensant l’accompagnement requis par les intéressés et qui conditionnent pour eux toute activité professionnelle.

Cette dualité constitue le fondement même des Établissements et Service d’Aide par le Travail.

Éthique et finalité :

L’action   médico-sociale menée par les Établissements et Services d’Aide par le Travail tend à promouvoir l’autonomie et la protection des personnes, la cohésion sociale, l’exercice de la citoyenneté, à prévenir les exclusions et à en corriger les effets.

L’action médico-sociale menée par l’établissement est conduite dans le respect de l’égale dignité de tous les êtres humains avec l’objectif de répondre de façon adaptée aux besoins de chacun d’entre eux et en leur garantissant un accès équitable. Elle s’exerce dans l’intérêt général et dans le cadre de l’agrément conféré par les autorités de tutelle.

Les réponses proposées :

Ainsi nous travaillons dans le sens d’une intégration socio-professionnelle des compagnons qui implique de se rapprocher le plus possible d’une situation de travail ordinaire avec des références omniprésentes au droit commun.

Cela suppose l’ouverture vers l’extérieur, l’aide à la construction d’une identité professionnelle, l’individualisation des projets de chacun et la responsabilisation des compagnons.

Notre ESAT est un établissement médico-social destiné à promouvoir l’insertion sociale et professionnelle de la personne handicapée par un accès au monde du travail. Tout en prônant un rythme de travail adapté, il cherche à se rapprocher le plus possible du fonctionnement d’une entreprise par :

Les horaires de travail,

La qualité du travail,

La rémunération,

Son organisation qui fait référence au code du travail sans supprimer le droit des usagers.

L’ESAT cherche également à aménager au mieux le rythme de travail afin de concilier la production d’une part et les activités de soutien d’autre part.

L’établissement est prévu pour offrir un travail à 25 travailleurs reconnus handicapés par la Maison Départementale des Personnes Handicapées. Une répartition de 20 personnes en blanchisserie, et 5 en atelier multi-service est retenue, sachant que cette répartition pourra évoluer en fonction des besoins et des nécessités.

Est retenue comme définition du handicap, celle qui figure dans la Loi 2005-102 du 11 février 2005 :

« Constitue un handicap, au sens de la présente loi, toute limitation d’activité ou restriction de participation à la vie en société subie dans son environnement par une personne en raison d’une altération substantielle, durable ou définitive d’une ou plusieurs fonctions physiques, sensorielles, mentales, cognitives ou psychiques, d’un polyhandicap ou d’un trouble de santé invalidant ».

En fonction de cette définition, l’accès aux différents métiers se fera sans distinction de handicap sous réserve d’adaptation du poste de travail, d’accord des services médicaux et du possible accompagnement de la personne dans son projet professionnel et social.

L’ESAT offre la possibilité de deux secteurs professionnels différents :

Une blanchisserie industrielle.

Un atelier multi service

Chaque compagnon a donc le choix suivant son souhait et les nécessités de l’activité de production, d’intégrer un de ces deux secteurs.

Des objectifs communs aux deux secteurs d’activité de l’ESAT :

  • Assurer un travail rémunéré aux compagnons de façon à leur permettre une intégration sociale ;
  • Préparer les compagnons à être « embauchés » en milieu moins protégé ou ordinaire ;
  • Favoriser l’épanouissement professionnel par l’exercice d’une  » activité » que l’on peut trouver en milieu ordinaire de travail en les aidant à acquérir une identité professionnelle ;
  • Mettre en situation de responsabilité « adaptée » chaque compagnon de façon à le rendre « acteur de l’entreprise » ;
  • Accroître, valoriser, ou le cas échéant maintenir les acquis ;
  • Faire participer les compagnons à la vie de l’entreprise en les informant des projets en cours, des perspectives d’avenir, des modifications d’organisation du travail, etc. ;
  • Donner la possibilité aux compagnons de suivre le cheminement des travaux réalisés par la participation aux livraisons.

LA LOCO DES BOUTCHOUS

La Loco des Boutchous est installée dans l’ancienne gare de Bourbonne les Bains et accueille jusqu’à 20 enfants âgés de 2 mois et demi à 4 ans.

La Loco des Boutchous permet aux parents de concilier vie professionnelle et vie familiale et aux enfants de se rencontrer, de communiquer entre eux, d’apprendre les règles de vie en groupe et de se socialiser !


Accueillir un enfant en collectivité…

Une grande histoire de respect pour apprendre à vivre ensemble.


France. Lyon. Villeurbanne. FGPEP Pepilou. Day-care center. 2017

Les locaux sont agréables et les enfants accueillis peuvent profiter d’équipements récents et de jeux divers placés à leur hauteur.

Ils sont aménagés afin de favoriser l’éveil et la découverte des petits et grands !

Le hall d’accueil est décoré en fonction des saisons. Les créations et les photos des enfants y sont accrochées.

Un panneau d’information communique aux parents le règlement de fonctionnement, le calendrier des jours d’ouverture, certaines parties médicales et les informations concernant la vie pratique à la crèche.

Notre objectif est d’offrir un lieu de vie agréable, sécurisant et stimulant qui puisse initier les enfants au plaisir de la vie en collectivité.

Nos pratiques éducatives et valeurs :

Nous nous attachons à appliquer le mieux possibles certaines pratiques :

Le respect des rythmes propres à chacun des enfants.

La recherche d’une prise en compte de l’individualité de chacun au sein du groupe.

L’aide à apporter à l’enfant pour grandir et vivre avec les autres.

L’accompagnement et l’encouragement de l’enfant dans la recherche de son autonomie.

Le respect et la valorisation de l’enfant, tant dans les paroles que dans les gestes.

Le respect de l’intimité de l’enfant.

Notre équipe

L’équipe des professionnelles de la petite enfance se compose d’une d’éducatrices jeunes enfants, d’auxiliaires petite enfance, auxiliaires de puériculture et d’un personnel d’entretien.

Ces personnels très attachées à leur missions suivent régulièrement des formations comme par exemple « Les massages bébés » ou « La création d’un tapis à comptines » …


Votre enfant est accueilli à la crèche

Pour notre équipe, être accueillant au quotidien consiste à créer et maintenir un lien, être avenant, disponible et à l’écoute des familles.

Au moment de l’inscription et dès que cela est nécessaire, nous prenons le temps de discuter avec les familles de leurs attentes, de leurs questionnements et inquiétudes et bien sur de leurs enfants.

Ces moments d’échanges entre les parents, l’enfant et l’équipe permettent de créer une continuité entre la maison et la crèche.

Chaque enfant a son rituel que nous respectons : dire au revoir par la fenêtre, être pris dans les bras, écouter de la musique, nous aider à préparer les biberons…

Une journée à la crèche

Durant sa journée à la crèche, votre enfant sera accompagné pour prendre ses repas, réaliser ses activités, apprendre les notions d’hygiène, tout en respectant son propre rythme.

Les repas

Copryright Richard KALVAR / Magnum photos pour la FDGP

Les repas sont fournis par la crèche et préparés en liaison chaude par l’IME Château Renard.

Ils sont organisés en plusieurs groupes afin que le rythme de chacun soit respecté et qu’ils se déroulent dans le calme et la convivialité.

Nous favorisons l’autonomie de l’enfant, le passage progressif du biberon au verre, de l’alimentation liquide à l’alimentation solide. L’enfant apprend progressivement à manger seul.


C’est un moment de partage et de convivialité où l’enfant découvre des saveurs différentes, apprend à rester à table, à dire merci…

Les moments de repas se terminent en chansons, pour le plus grand bonheur de tous !

Nous fêtons les anniversaires de chacun des Boutchous avec des desserts qui sont fournis par les parents et nous prenons quelques photos souvenirs pour Papa et Maman !

Le sommeil

La structure possède trois pièces destinées au sommeil afin de respecter le rythme individuel et le rituel d’endormissement de l’enfant en fonction de son âge.

L’équipe favorise l’endormissement en aménageant un lieu sécurisant, en mettant en place des rituels et un retour au calme avant la sieste (musique, histoires, comptines, relaxation…).

Le temps de sommeil n’est pas limité, le lever des enfants est échelonné.

Les soins et l’apprentissage de l’hygiène

L’apprentissage du pot et des toilettes est progressif et géré en relation avec les parents. Dés que l’enfant est prêt physiquement et psychologiquement, nous l’encourageons dans son acquisition.


Le change des bébés est un moment de communication et d’échange individuel privilégié.

Les enfants apprennent à se laver les mains (avant et après les repas, passage aux toilettes,

L’éveil

La crèche est aussi un lieu d’éveil et de découverte.

Chaque jour, l’équipe propose aux enfants des activités en les alternant avec les temps de jeux libres. L’enfant choisit de participer ou non, ce sont des moments où apprentissage et plaisir ne font qu’un.

L’enfant peut, lors des jeux libres, explorer et jouer dans les différents coins de la crèche : coin ferme et garage, coin cuisine, poupées, coin lecture mais aussi profiter de jouets adaptés à son âge et mis à sa disposition. Avant de passer à une autre activité, les enfants apprennent à ranger les jeux.

Mais, il lui est également proposé en groupe des activités plus dirigées. Les activités proposées en 2018 ont été nombreuses et variées:

Les projets et les activités

Des projets d’activités dirigées ou de groupes sont proposées aux enfants tout au long de l’année. Réalisation de petits livrets, jeux et activités à thèmes,  peinture avec différents outils, collage de matières variées, empreintes mains/pieds, encre, etc.

Les petites fêtes

Chaque année, la Loco des Boutchous organise des moments privilégiés et conviviaux où enfants, parents et professionnels de la Petite Enfance se retrouvent :

La galette des Rois et ses couronnes

La Chandeleur

Le carnaval

La fête de Pacques

La fête des Mamans

La fête des Papas

Halloween

Noël

Pour Noël 2018, nous avons organisé une kermesse sur le thème « Noël à la montagne » dans la salle des droits de l’enfant de l’IME Château Renard.

Ce fut un réel succès avec la présence de 100 enfants et de 140 adultes. Les enfants ont écouté l’histoire du Noël de P’tite Pomme, accompagnée par des gestes, marionnettes et comptines, mis en scène par l’ensemble des professionnels de la Petite Enfance. Ensuite, les enfants ont participé aux différents jeux : ils ont pu faire un tour de luge, déguster une gaufre enneigée, découvrir la surprise des rennes, batailler avec un gros bonhomme de neige et se parer d’une bouille de Noël.

Inscrire votre enfant à la crèche

Pour inscrire votre enfant à la crèche, contacter Madame Patricia POLETTE, Directrice, au 03.25.90.37.91.

Vous avez la possibilité de régler en chèque CESU.

Horaire et période d’ouverture

La Loco des Boutchous est ouverte du lundi au vendredi de 7 h 15 à 19 h 15. Il y a deux période de fermeture annuelles de 15 jours au mois de Décembre et au mois d’août. Consultez notre planning d’ouverture 2020.

TOP